L’hiver en Europe revêt bien des facettes : près du Pôle Nord, un épais manteau blanc recouvre les paysages et les semaines sans soleil se succèdent durant toute la saison ; le soleil et la douceur s’attardent en revanche en Méditerranée ; et au centre du continent, on se réchauffe douillettement dans les cafés et l’on profite de l’ambiance de Noël.

C’est une excellente saison pour visiter les grandes métropoles comme les charmants petits villages : les files d’attente étant moins longues, on peut étoffer le périple avec davantage de sites. En outre, on bénéficie des tarifs de la baisse saison. Grâce au réseau ferroviaire européen, les pays se visitent à un rythme des plus tranquilles. Il permet également de croiser les habitants vaquant à leurs occupations quotidiennes loin de la frénésie touristique de l’été.

1. Rovaniemi, la ville de noel par excellence 

Rovaniemi, en Finlande, semble concentrer à elle seule tous les clichés associés aux fêtes de Noël, et pour cause : c’est le lieu de résidence terrestre “officiel” du père Noël. On trouve ce dernier paré de son habit rouge et de sa fameuse barbe blanche dans une pittoresque grotte du cercle arctique. Lui rendre visite ne coûte rien (se faire prendre en photo avec lui, en revanche…). La neige et les rennes ajoutent à l’ambiance festive. Quant au musée Arktikum, il offre un aperçu de la vie à ces latitudes.

Bon à savoir : Les thermomètres finlandais comptent plus de chiffres en dessous de 0°C qu’au-dessus. Emportez de quoi vous vêtir très chaudement.

2. les plus beaux Marchés de Noël en europe

En décembre, ces charmants marchés de Noël, de tradition ancienne, fleurissent un peu partout en Allemagne et dans d’autres pays d’Europe centrale. Leurs ravissants étals vendent toutes sortes de choses, du pain d’épices aux clochettes de traîneau. L’ambiance est à la fête et à la bonne humeur, et l’on se réchauffe avec un verre de glühwein (vin chaud).

Bon à savoir : Les célèbres marchés de Cologne, Vienne et Munich attirent une foule de touristes, mais bien d’autres situés dans des villes plus petites sont tout aussi intéressants.

München Weihnachtsmarkt – Munich christmas market 03

Marché de Noël de Munich © LianeM – Fotolia.com

3. Abisko, au coeur de la laponie en Suède

C’est pratiquement l’endroit le plus septentrional d’Europe accessible en train. Abisko, en Laponie, en Suède, plaira à ceux qui aiment les hivers rigoureux. Le soleil reste caché plusieurs semaines en décembre et en janvier, une pénombre qui en fait le lieu rêvé pour admirer de majestueuses aurores boréales. On peut aussi faire du ski de fond sur les pistes des parcs nationaux et se promener en traîneau tiré par des  huskys.

Bon à savoir : Faites une halte non loin, à Kiruna, afin de voir le fameux Icehotel (hôtel de glace).

4. un hiver au calme a Athènes, Grèce

Rien de plus déprimant que d’effacer avec Photoshop les 500 personnes qui encombrent la vue sur votre superbe photo du Parthénon à Athènes. Un problème qui ne se pose pas en hiver. Tous les inconvénients stressants de l’été en Grèce – la foule, les prix prohibitifs, la chaleur torride, les files d’attente, l’air pollué – disparaissent plus ou moins à cette saison. C’est la meilleure période pour découvrir le patrimoine antique du pays, ainsi que sa culture.

Bon à savoir : N’hésitez surtout pas à vous promener d’île en île, en n’oubliant pas que la plupart des hébergements sont fermés en hiver.

Night view of the Acropolis, Athens, Greece

Vue de nuit de l’Acrople d’Athènes © Ekaterina Planina – Fotolia.com

5. des vacances d’hiver douillettes a Copenhague, Danemark

Pour un hiver européen de conte de fées, difficile de faire mieux que la ville de Hans Christian Andersen au Danemark. Oubliez cependant la Petite sirène, beaucoup trop galvaudée de nos jours, et préférez-lui les bars et cafés douillets d’où l’on regarde la neige tomber sur la capitale danoise. Au cœur de Copenhague, le parc d’attractions Tivoli, datant du XIXe siècle, est délicieusement romantique et kitsch en période de Noël. Au programme : de belles illuminations et des tasses de glögg (vin chaud).

Bon à savoir : Faites-vous plaisir sans compter en mangeant au Noma, l’un des meilleurs restaurants du monde. Tâchez de réserver plusieurs mois à l’avance car il affiche rapidement complet.

Canal de Copenhague en hiver © Weston Palmer – Fotolia.com

6. un hiver typique a Budapest, Hongrie

Des couples patinant main dans la main, leur souffle formant de petits nuages de buée dans l’air glacé… Pour un tel spectacle, nul meilleur endroit que Városligeti Műjégpálya, parc du centre de la capitale hongroise doté d’une immense patinoire. Après quoi, allez vous réchauffer dans les superbes thermes qui font la réputation de Budapest.

Bon à savoir : Le soir, dénichez un “ruin pub”, c’est-à-dire un pub artistiquement aménagé dans des édifices autrefois abandonnés.

parliament building and chain bridge at night, Budapest, Hungary

Panorama de la ville de Budapest en hiver © Neirfy – Fotolia.com

7. vacances d’hiver a Jasná en Slovaquie

La Slovaquie offre de très belles opportunités de ski à des prix abordables. L’hébergement et l’alimentation sont également à des tarifs raisonnables, et les stations de ski slovaques baignent dans une atmosphère accueillante et chaleureuse qui fait défaut à certaines autres stations européennes plus snobs. Jasná, la meilleure station du pays, comporte de longues pistes flanquées d’épicéas aux branches enneigées. Elle se niche dans les beaux paysages de montagne des Tatras.

Bon à savoir : Les vols directs pour la Slovaquie étant onéreux, les touristes venant des autres continents n’en feront pas leur destination d’entrée en Europe.

Panoramic view on free ride area in Jasna ski resort and High Tatras on background, Low Tatras, Slovakia

Station de ski de Jasna, Slovaquie © Slava296 – Fotolia.com

8. un hiver en douceur en Andalousie, Espagne

Certaines régions d’Andalousie se situant plus au sud que la côte africaine, on peut s’attendre à des températures très douces en hiver. L’hébergement est bon marché, et la foule est moins dense dans les hauts lieux touristiques comme l’Alhambra à Grenade, ou la cathédrale de Séville. Mais surtout, les tapas et la vie nocturne sont au rendez-vous comme en été, et sont presque d’autant plus séduisantes.

Bon à savoir : Pour trouver des pentes enneigées, allez dans la Sierra Nevada, près de Grenade.

Andalusian town in winter day. Quesada, Spain

L’Andalousie un jour d’hiver © JackF – Fotolia.com

9. voyage atypique en Transylvanie, Roumanie

On s’imagine mal visiter l’antre de Dracula par une belle journée ensoleillée, alors que les agneaux bêlent dans les champs, non ? C’est pourquoi le ciel bas et plombé de l’hiver, les arbres aux branches nus et quelques flocons de neige composent un cadre idéal. Les ravissantes villes médiévales de Braşov et Sighişoara, à 2 heures de trajet en train l’une de l’autre, disposent chacune de plusieurs correspondances pour le château de Vlad Ţepeş. Il est peu probable que ce personnage historique, qui a inspiré celui de Dracula, y ait jamais mis les pieds, mais qu’importe…

Bon à savoir : Bram Stoker n’ayant jamais visité la Roumanie, les comparaisons avec son livre ou les films qui s’en sont inspiré restent limitées.

Panorama of Brasov old city center covered by fresh snow

10. un hiver romantique a Venise, Italie

Mariant le beau et l’étrange, le carnaval de Venise, en février, est le temps fort par excellence du calendrier européen. Costumes élaborés et masques effrayants replongent les rues bigarrées de la Sérénissime dans le passé. Les bals costumés coûtent très cher, mais l’on peut tout aussi bien profiter des danses dans la rue en cachant son visage derrière un simple masque. Dans ce cas, agoraphobes, s’abstenir !

Bon à savoir : Pensez à réserver votre hébergement. Venir à Venise en excursion par le train depuis une ville voisine vous fera faire de substantielles économies.